Vous êtes ici : Accueil > Généralités
Publié : 13 septembre 2014

Ostéo4pattes,

http://www.revue.osteo4pattes.fr

Revue d’ostéopathie comparée, rassemblements d’ostéopathes, édition de contenu sur l’ostéopathie, rencontres annuelles d’ostéopathie.

  • Politis : Octobre 2017

    17 octobre, par Ostéo4pattes-Vetosteo
    Pour les non vétérinaires bientôt autorisés sur « la Liste » les dossiers de demande de participation à l'examen sont à déposables dés maintenant (à partir du 15 septembre) auprès du conseil national de l'ordre des vétérinaires. Le dossier et ses instructions sont à télécharger ici : https://www.veterinaire.fr/connaitre-lordre/actualites/osteopathie-animale-toutes-les-informations-pratiques-pour-etre-candidat-a-lepreuve-daptitude.html Les premières épreuves auront lieu avant la fin de cette année civile. Et donc les premiers inscrits (ou refusés) seront connus. Du côté vétérinaire le DIE continue son train et il semblerait que la voie des VAE soit ouverte ... de manière confidentielle ... Personnellement je n'ai pas plus d'information et je ne peux que répéter que l'ostéo4pattes pour être une voie d'information doit être alimenté par vos apports et réflexions ... Nous les accueillons toutes avec plaisir.
  • Travail tissulaire appliqué à l'ostéopathie pour animaux.

    11 octobre, par Ostéo4pattes-Vetosteo
    8 - 9 février 2018 + 1 - 2 mars 2018 : Travail tissulaire appliqué à l'ostéopathie pour animaux Objectif : L'objectif de cette formation est de permettre aux ostéopathes pour animaux de se familiariser avec les techniques tissulaires structurelles et d'être capables de les appliquer à l'animal. La pratique sera essentiellement faite sur des chevaux. Prix : 800.- CHF pour les 4 jours (non-membre : 1100.- CHF) - 29 heures de formation continue Horaires : le jeudi : 9:00 - 12:00 pause 13:00 - 18:00 le vendredi : 8:30 - 12:00 pause 13:00 - 16:00 Lieu : Canton de Vaud (détails seront donnés lors de la demande d'inscription) Inscriptions : info chez asoan.ch Places limitées à 20 personnes. Le détail du cours ainsi que la confirmation d'inscription seront envoyés dès réception du paiement. En cas de désistement de la part du participant, le cours ne sera pas remboursé. Intervenant : Jean-Bouhana, étiopathe puis ostéopathe exerce depuis 25 ans dans son cabinet en Bretagne, et enseigne depuis plus de 15 ans l'ostéopathie appliquée aux tissus conjonctifs.
  • Ostéopathie sur la Faune Sauvage

    11 octobre, par Ostéo4pattes-Vetosteo
    3 - 4 novembre 2017, en suisse : Ostéopathie sur la faune sauvage Objectif : Travailler sur notre approche de la faune sauvage et comprendre en quoi la pratique sur cette dernière peut nous aider sur notre pratique au quotidien avec les animaux domestiques. Prix : 400.- CHF pour les 2 jours (non-membre : 550.- CHF) - 14 heures de formation continue Horaires : le vendredi : 9:00 - 12:30 pause 13:30 - 17:00, le samedi : idem Lieu : Suisse romande (détails seront donnés lors de la demande d'inscription) Inscriptions : info chez asoan.ch Places limitées à 12 personnes. Le détail du cours ainsi que la confirmation d'inscription seront envoyés dès réception du paiement. En cas de désistement de la part du participant, le cours ne sera pas remboursé. Intervenant : Dr. Véronique Zenoni, vétérinaire et ostéopathe diplômée de l'école nationale vétérinaire de Nantes. Elle travaille dans les Pyrénées atlantiques et propose diverses formations, entre autres, pour les éleveurs en milieu rural. "Une ostéo pour les oiseaux sauvages dans Pyrénées Magazine" - https://www.youtube.com/watch?v=1G0...
  • Présentation de Djooka

    11 octobre, par Ostéo4pattes-Vetosteo
    1 novembre 2017, en Suisse : Présentation de la plateforme Djooka.com spécialement conçue pour faire les comptes rendus et la facturation pour des ostéopathes pour animaux. Prix : gratuit (Prix d'achat des droits sur la plateforme réduit pour les membres contractant un contrat pour l'année). Horaire : 16:00 (durée d'environ 2 heures) Lieu : Cabinet d'ostéopathie animale, Route de la Vuy 15, 1305 Penthalaz Inscriptions : info chez asoan.ch Voir en ligne : asoan.ch
  • Osteo4pattes Nouvelle Vie !

    4 octobre, par Ostéo4pattes-Vetosteo
    Sommaire L'ostéo4pattes est une revue Mais ce n'est pas le propos Dorénavant, chaque mois, (...) Vous devez aussi Difficulté : FAQ L'ostéo4pattes est une revue mensuelle participative et coopérative sur l'ostéopathie comparée. Elle est le lien unique entre toutes les ostéopathies et tous les ostéopathes. Elle travaille à la réalisation de liens entre les professionnels et comme une couveuse de textes, de concepts, de réflexions à propos d'ostéopathie comparée. Ce lien, cette motivation est depuis 14 ans entretenue par des publications internet en particulier sur ce site, par des Rencontres Annuelles d'Ostéopathies Comparées et par une revue maintenant mensuelle après avoir démarré semestrielle puis trimestrielle. Le format papier de la revue a toujours semblé plus adéquat pour des gens plutôt dans leurs mains que sur Internet. Pourtant, le maintien du papier, de son cout, de son timing, de son formalisme est trop lourd à maintenir en ce moment, peut-être que ce ne ce sera pas le cas à l'avenir, Il ne tient qu'à vous ... Pour Les raisons expliquées par ailleurs, le Numéro 45 est le dernier numéro papier de la revue. Elle paraîtra dorénavant tous les mois en version Internet et le lien vous sera acheminé par mail ... Le lien peut circuler librement évidemment, mais sans retour d'énergie, sans coopération, l'expérience tournera court. Cela redonnera de la souplesse : pas de date limite imprimeur, pas de nombre de pages minutieusement réglé, de 3 à X pages selon vos apports et ma disponibilité. Mais la souplesse va plus loin, cette revue est un lien dans la communauté des gens que l'ostéopathie animale intéresse. Plus que jamais elle est vôtre ... vous la nourrissez, elle vous nourrit ... Vous ne la nourrissez pas, elle meure. (Participer ...) ... Un Tamagotchi de l'ostéopathie en quelque sorte !!! C'est une page blanche qui attend que vous lui présentiez prêts à copier/coller : vos évènements. votre actualité. vos questionnements Vos cas cliniques. vos concepts ... Elle est unique et va fonctionner ainsi pendant l'année qui vient (jusque septembre 2018) A ce moment là selon ce qui aura bougé cette année, elle pourra repartir version papier, ou rester Internet, ou bien ... Mais ce n'est pas le propos du jour qui serait plutôt de vous expliquer comment aborder cette nouvelle forme de l'ostéo4pattes publiée sur le Net exclusivement. Vous êtes abonné aux sites .... Si vous êtes déjà abonné de soutien ou étoile, rien ne change pour vous, vous avez déjà vos pass et au lieu que le facteur vous apporte la revue chaque mois, vous recevrez par mail un lien où aller la chercher. En cas de difficulté à se Logguer, me contacter directement SMS au 06 12 28 05 42 Vous renouvelez ou vous vous abonnez à la revue simple ... Si vous n'êtes pas abonné déjà ou si vous devez renouveler votre abonnement, le prochain abonnement sera moins cher et après réception de votre paiement vous recevrez vos Log et Pass par mail avec le modus operandi. Il nous sera agréable que vous confirmiez la réception du mail et le bon fonctionnement de votre lecture. Vous êtes en cours d'abonnement ... Nous complétons votre abonnement d'un ou plusieurs numéros pour compenser les différences de prix d'abonnement entre l'ancienne formule papier et la nouvelle formule internet. Vous recevrez vos Log et Pass par mail avec le modus operandi. Il nous sera agréable que vous confirmiez la réception du mail et le bon fonctionnement de votre lecture. Dorénavant, chaque mois, nous enverrons à tous les abonnés un mail Un mail pour donner le lien direct où se trouve la revue sur le site. Sur cet extrait voici comment elle se présentera : Il convient de cliquer sur "read now" pour la faire apparaître en plein écran puis de cliquer sur les flèches blanches à gauche et à droite pour la parcourir (échapp, pour revenir en mode petit affichage). Les liens de la revue sont cliquables pour aller directement sur les références. Avec le lien envoyé, vous aurez aussi accès aux principaux articles en version internet et au forum qui y est associé (cliquez sur : répondre à cet article). Toutefois, pour consulter le lien envoyé, vous devez être loggé auparavant en suivant le lien suivant : http://revue.osteo4pattes.fr/spip.p..., puis alors seulement suivre le lien donné pour la revue. Si vous n'êtes qu'abonné à la revue et non abonné de soutien ou étoile, vous n'avez pas accès à l'espace de rédaction du site, il vous faudra lire l'article sur l'interface publique (retour au site public sur la page login). Vous devez aussi : Vérifier que nous ayons votre mail dans nos abaques, et nous signaler tout changement de mail ! Vérifier que le mail de l'association soit dans la liste blanche de votre messagerie ou mettez le dedans. (redaction chez osteo4pattes.eu). Et ceci afin qu'il ne finisse pas dans les Spams. En cas de problèmes, de questionnements, n'hésitez pas à envoyer un mail à : redaction chez osteo4pattes.eu Difficulté : FAQ : J'ai tenté ce jour de me connecter avec les identifiants donnés ci-dessous mais cela ne fonctionne pas. On me dit : "Vous avez tenté d'accéder à l'espace privé avec un login qui ne le permet pas." Effectivement sur le site tu es considérée comme visiteuse. Et une fois loggée, effectivement il t'est dit que tu ne peux accéder à l'espace privé réservé aux rédacteurs (abonnés soutien et étoiles). Mais si tu fais "retour à l'espace public", tu auras en plus des rubriques accessibles à tous, celle qui correcpondent à tes revues. Ou bien une fois reçu ce message, tu cliques sur (ou copie/colle dans la barre du navigateur) sur le lien envoyé : Ainsi, pour le numéro 45 : http://revue.osteo4pattes.fr/spip.p... Je n'ai pas de logg ou je ne m'en souviens plus ... Abonnés étoiles et soutien, redemandez moi par mail vos logg et pass. Abonné papier, il est possible que je n'ai pas encore mis vos accès en route ( c'est Manuel !), attendez début novembre. Si alors vous n'avez pas de nouvelles écrivez nous. La revue mensuelle, La Revue Papier,S'abonner Durée Un An _ 10 N°_ Internet €40,00 EUR deux Ans _ 20 N°_Internet €78,00 EUR Un an _ Etudiant_ Internet €30,00 EUR Abonnements aux sites, S'abonner : Vous devenez un acteur de l'ostéo4pattes et non pas un simple consommateur, - vous aurez les revues, l'agenda, les fiches de l'année et les accès aux archives et à nos discussions internes Vous êtes au courant de tout et vous amenez votre grain de sel, bienvenue ! abo-sites tous_1an_soutien €250,00 EUR tous_1an_supersoutien €350,00 EUR etudiant_1an_pass €170,00 EUR
  • N°45ABC (63) - été 2017

    19 septembre, par Ostéo4pattes-Vetosteo —
    Sommaire Editorial/Libre expression Agenda/Annonces Réflexions Actualités du 4pattes VOS Actus Presse La dépêche, Vetofocus Biblioboutik Article(s) abonnés ou tout (...) Nos Partenaires Editorial/Libre expression [1] On ne pourra pas dire qu'il n'avait pas prévenu son monde, le rédac' chef, de son désir de ralentir, de se mettre en retrait éditorial, après celui politique. Des années que ça couvait, que les alertes se succédaient, voilà donc un premier pas avec ce dernier numéro papier. Pour l'instant...? Cela fait 10 ans cette année que j'ai foulé pour la première fois ces terres Ariégeoises qui auront vu renaître ou mourir beaucoup d'entre nous. Pour autant je n'irai pas plus loin dans la révérence larmoyante, iconoclaste par devoir et peu à l'aise avec l'idée de venir pleurer a posteriori, mais surtout parce que si j'ai bien réussi à apprendre quelque chose, c'est que l'ostéopathie ce n'est pas ça. Le prétendu thérapeute propose, et la vie dispose. Ce qui pourra se réaliser le sera. Et on devient ce qu'on doit devenir. Dans une salle de classe ou dans un champ du Couserans. Mais le seul responsable n'est jamais que nous même. La main tendue, tout autant bienvenue que bien-veillante, n'en reste pas moins libre. Je n'ai jamais entendu autre chose : tu peux sauter, au pire t'inquiète on t'envoie une bouée. Maintenant, s'agissant de rester près du bord ou de partir au large ou en apnée, libre à toi bébé nageur. J'ai aussi appris qu'il y avait des cycles. Alors j'accepte la fin provisoire ou pas de celui-ci, sans tristesse. Pour citer un proche suisse : « chacun se gratte ou ça le démange », alors si Patrick veut lever le pied ou même arrêter, il aurait bien tort de s'en priver. Ayant toujours clamé qu'il s'agissait d'une revue participative, continuer à écrire souvent seul serait ridicule. Ca ne me gêne pas que la production du réseau ralentisse, s'étire dans le temps jusqu'à avoir matière à quelque chose de plus riche (ou pas, bien sûr... alors écrivez et venez parler si vous avez des idées de réponses, mais aussi, voire surtout, si vous avez des questions) plutôt qu'une revue absolument mensuelle avec du remplissage ou des cas cliniques politiquement corrects rédigés pour faire plaisir à des gens qui ne lisent probablement pas la revue... et de toute façon quand les premières lignes d'un article m'aguichent, je vais lire sur le site. Et puis d'ailleurs, c'est la même chose pour les Rencontres : même si ça me ferait bizarre de devoir attendre 2 ans, je préfère cela si ça crée l'envie, et surtout si ça les enrichit. Bien sûr, elles sont riches des énergies qu'on y amène (si on vient...), mais c'est aussi un séminaire payant (logistique oblige), ce qui oblige à une certaine qualité d'interventions : on s'engage à un truc on le fait, déjà, et deuxièmement, si c'est juste pour faire sa pub sans rien partager, ce n'est pas la peine de venir, ou sinon c'est un autre type de congrès, auquel aucun d'entre nous n'ira probablement. De plus, les énergies sont maintenant réparties sur deux types de rencontres, et celles d'août appauvrissent peut-être celles de juin ? Peut-être pourrait-on y voir la conséquence de la démobilisation de beaucoup de ceux qui ont tant à partager vraiment, la « jeunesse » de l'assistance qui en découle, et le fait que ce soit toujours trop identifié à Patrick (à tort) et les choix qui lui sont propres, avec tout ce que cela implique dans le contexte actuel ? Ou peut-être est-ce simplement dans l'ordre des choses, un autre cycle... En définitive, le plus important est sans doute de pouvoir de temps en temps se retrouver en chair et en os, en Ariège ou ailleurs, pour partager ses doutes, ses hypothèses, et explorer ensemble le monde sensible. Romain Orio Agenda/Annonces Agenda Petites Annonces Réflexions [2] : A vos plumes ... Actualités du 4pattes : Liste des praticiens en Ostéopathie Animale Avenir du 4pattes VOS Actus [3] : ? Presse : Juillet - Août 2017 Juin 2017 La dépêche, Vetofocus [4] : faute d'énergie, la coopération est arrêtée ... Biblioboutik [5] : http://biblioboutik-osteo4pattes.eu... http://biblioboutik-osteo4pattes.eu... Article(s) abonnés ou tout public [6] : Le monocorde Humain (rés) Vision Ostéopathique de l'Insuffisance Respiratoire (Rés) Allégeoir, ouverture buccale et fréquence cardiaque (Rés) Etude Prospective sur la Mise en Place d'un Protocole d'Analgésie par Acupunture lors de Césarienne de Convenance chez la Chienne (Rés) Un extrait du numéro : Et puis l'agenda 2017 ( Un clic sur la photo pour pouvoir le commander), l'agenda 2018 est chez l'imprimeur, vous pouvez déjà penser à vous le procurer (disponible au plus tard fin octobre : Nos Partenaires : Marco-polo-direct Djooka [1] Chacun est invité à utiliser cette petite plage de texte pour écrire ce qui le démange à propos d'ostéopathie ou bien de vie ... De même, la photo de couverture est une de vos photos à laquelle vous désirez donner une seconde vie ! [2] Toute réflexion sur la vie, la santé, l'ostéopathie est recevable ici, pourvu qu'elle respecte les autres façons de penser [3] Nous ne réalisons pas un travail de journaliste en quête d'infos sur le sujet, vous êtes invités à être pro actifs et donc à nous présenter vos événements et actualités sur l'ostéopathie animale [4] Ces textes courts sont des cas cliniques ou des précisions spécialement écrits pour être publiés dans la dépêche vétérinaire, ce sont essentiellement que nous essayons de traduire dans plusieurs langues. Vous pouvez bien sûr en écrire et/ou produire des traductions selon votre désir de faire. [5] Regrouper dans ce site toutes les ressources pour un travail et une réflexion ostéopathique est du ressort de chacun d'entre nous, vous pouvez porter à notre connaissance les ouvrages, thèses, mémoires, textes papier ou Internet. [6] Tous vos textes sont les bienvenus quelque soit leur forme, leur façon de penser l'ostéopathie, le seul critère d'inclusion pour avoir un texte dans le 4pattes est votre envie de participer qui doit être plus forte que votre inertie ou votre manque d'intérêt pour le projet !
  • Etude Prospective sur la Mise en Place d'un Protocole d'Analgésie par Acupunture lors de Césarienne de Convenance chez la Chienne (Rés)

    19 septembre, par Ostéo4pattes-Vetosteo
    Introduction L'utilisation de l'acupuncture en tant qu'anti-douleur en France remonte au 23 octobre 1971, à Marseille. En France elle est employée en obstétrique, en tant qu'aide autour de l'accouchement pour favoriser les coordinations des contractions utérines, corriger une version du siège, permettre une analgésie lors du travail, et dans la prévention des nausées et vomissements gravidiques. Elle peut être utilisée seule ou en complément de l'anesthésie chimique en Asie, notamment en Chine et au Vietnam où sont réalisées des chirurgies invasives telles que des opérations à cœur ouvert et des césariennes. Les bénéfices procurés par l'acupuncture sont non négligeables autour d'une intervention chirurgicale. Le bilan de l'utilisation d'acupuncture en pré-opératoire chez la femme jusqu'en 2014 (GLIEDT et al., 2015) montre que l'utilisation d'acupuncture semble diminuer l'anxiété, induire un début d'analgésie, limiter la douleur post-opératoire, et diminuer les nausées post-opératoires. Elle permet une stimulation de la reprise du transit et de la diurèse très rapidement (au cours 72 premières heures après une intervention chirurgicale). Enfin elle est sûre et présente l'avantage d'être peu onéreuse. Cependant il ne faut pas oublier certains inconvénients de l'acupuncture tels que l'absence de narcose (ou d'inconscience) souvent nécessaire lors de chirurgie chez l'animal. Elle est individu dépendante et personne ne peut assurer une absence totale de douleur lors de son utilisation seule (ROGER, 1995). De plus, la relaxation musculaire est parfois insuffisante selon certains auteurs (SIM, 2002). Enfin elle nécessite une formation spécifique des praticiens et un temps de latence long pour procurer un effet analgésique (environ 20 à 30 minutes de stimulation électrique des points d'acupuncture), (NIBOYET, 1973). En Occident, ces inconvénients ont été contrecarrés par l'utilisation concomitante de l'acupuncture et de l'anesthésie chimique dans le cadre d'interventions programmées. L'utilisation de l'acupuncture en obstétrique humaine pose la question de son utilisation chez l'animal où les mêmes enjeux sont présents. Cette étude a pour objectif d'aborder la question de sa mise en place pratique, avec dans un premier temps l'évaluation de la demande de la clientèle vétérinaire concernant cette médecine, puis dans un second temps la question de la réalisation concrète d'une analgésie acupuncturale, pour enfin proposer un protocole d'analgésie lors de césarienne de convenance. Etude de la demande de la clientèle vétérinaire concernant des soins par acupuncture chez leurs animaux. Afin de déterminer l'intérêt des propriétaires d'animaux de compagnie pour l'acupuncture une enquête d'opinion a été réalisée. Au cours des 2 mois d'enquête, 248 propriétaires d'animaux ont répondu et 228 questionnaires ont été analysés (131 papiers distribués à Oniris, 117 via internet). Cela a permis dans un premier temps de savoir si la population interrogée connaissait de manière générale cette médecine. Parmi elle, ... Suite sur ce lien pour les abonnés aux sites : Etude Prospective sur la Mise en Place d'un Protocole d'Analgésie par Acupunture lors de Césarienne de Convenance chez la Chienne (AS) Et oui, désolé, pour vivre l'ostéo4pattes a besoin de l'énergie de tous y compris financière, c'est grâce à cela que l'ostéo4pattes fête ces douze ans cette année, aussi, pour lire ce que le réseau a produit, nous vous demandons de participer... S'abonner à la revue simplement (Pour la lire sur le net mais ne permet pas de lire les archives internet) ou aux sites de l'ostéo4pattes (minimum abonné de soutien) et l'accès à toutes les archives est libre : S'abonner Sommaire de ce numéro : N°45ABC (63) - été 2017
  • Allégeoir, ouverture buccale et fréquence cardiaque (Rés)

    19 septembre, par Ostéo4pattes-Vetosteo
    Introduction « Avoir son cheval dans la main » est un idéal lorsqu'à cheval la main de l'homme communique avec sa monture grâce à sa bouche qu'elle soit équipée de mors ou pas. Un ensemble aux apparences simples dont la complexité s'accentue du fait des échanges organisés au fur et à mesure de l'aventure équestre. Dès que l'activisme imposé par l'homme dérange le cheval, ses serrages de dents deviennent une fatalité, le « cheval sort de la main ». Ainsi, est-il obligé d'être « renvoyé » constamment sur la main. Ces serrages de dents intempestifs sont des coups de semonces pour le cavalier, ils précèdent l'imminence de « mauvaises intentions morales » et de dérives physiques du cheval [1]. Le système allégeoir est conçu pour inhiber les serrages des dents, invalider les pressions et surpressions dento-dentaires. L'objet de cette communication est de donner des éléments permettant d'expliquer pourquoi les serrages de dents « à vide » sont néfastes pour le cheval et l'équitation, par quels mécanismes l'allégeoir, en supprimant les contacts dento-dentaires invalide les pressions et surpressions dentodentaires, délivre le cheval d'une contrainte à laquelle il ne peut échapper sans lui, l'aide à restaurer sa locomotion. Contexte Les chevaux sont ainsi faits que leurs fermetures buccales vont de pair avec leurs occlusions dentaires, c'est-à-dire avec la façon dont les dents s'interpénètrent en fin de fermeture buccale. L'occlusion dentaire permet le verrouillage prémolo-molaire nécessaire au broyage alimentaire. Ce dernier est précédé par l'incision des aliments. Lorsque le cheval est dans son milieu naturel, l'acte masticatoire débute toujours par la « période incisive », la section de l'herbe. Une autre remarque est que les chevaux, hors mastication, n'engagent pas spontanément une ouverture buccale sans qu'elle n'eût été précédée d'une fermeture complète, dents aux contacts. L'aboutissement occlusal lié à la fermeture buccale, inévitable, ainsi que le chemin de fermeture, instinctif, sont difficiles à interrompre, voire impossibles à interdire à partir d'un certain seuil de fermeture ; le cheval referme sa bouche, coute que coute, jusqu'au ressenti d'un contact dentaire avant de rouvrir la bouche. Le chemin de fermeture, rapide, est provoqué par les muscles masticateurs élévateurs de la mandibule. Ils obéissent à l'encadrement des plans dentaires et appuis occlusaux. Les axes autours desquels se font les transferts musculaires sont les deux articulations temporo-mandibulaires (ATM), droite et gauche, pour une seule possibilité occlusale de fermeture finale ; à une orientation occlusale donnée correspond une obligation pour les muscles élévateurs de se plier à l'encadrement morphologique final défini. Ce qui « saute aux yeux » lorsque nous regardons les orientations des différents plans dentaires, est qu'au niveau incisif, le plan occlusal est à dominante horizontale et au niveau prémolo-molaire à tendance verticale. Pendant le cycle masticatoire, il existe nécessairement une mécanisation originale permettant aux blocs incisifs d'initier l'incision, sans que l'appui postérieur ne l'en empêche, avant de « caler » le mouvement des prémolo-molaires en fin d'appui postérieur. Dans un contexte normal, celui imposé par la nature, le plan occlusal incisif se façonne au fil du temps en fonction des rapports qu'il existe entre l'incision alimentaire, un guide de départ, et son rôle de « stop » en fin de cycle, une butée protectrice. En cela, il est justifié de parler de « guide incisif » et de « protection incisive » pour décrire la « période incisive » dans l'acte masticatoire. La période « prémolo-molaire » correspond au broyage alimentaire. Les orientations des différents plans occlusaux forment un ensemble lié non seulement à la complémentarité de leurs propres actions, une histoire nutritionnelle de terrain, mais aussi aux orientations des surfaces articulaires des ATM, une histoire de génétique. Problèmes Cette histoire de système, véritable phylogénie, est remise en question chez le cheval mis en écurie. De nos jours, les chevaux de sport sont soumis à des régimes nutritionnels hors nature qui suppriment le préliminaire incisif et la nourriture n'est plus coupée avant d'être mastiquée. Cet état de fait n'est pas sans conséquence sur l'appareil manducateur qui « souffre » de cet enjambement, si anodin au premier abord. La « période incisive » inactivée, ne peut plus délivrer ses repères de guide et de protection à la période « prémolo-molaire ». Pendant que la période incisive s'atrophie, la période prémolo-molaire s'hypertrophie. La nouvelle orchestration s'interprète sur les différents plans occlusaux incisifs et prémolo-molaires. Celui incisif, subit les orientations prémolo-molaires dont les repères sont dépréciés. Cette conjoncture de terrain ne correspond plus à la conjoncture déterminée génétiquement. Une adaptation de l'appareil manducateur s'active et une occlusion de convenance se façonne à partir de données éloignées de celles qui étaient génétiquement programmées. En s'orientant selon les fantaisies des plans occlusaux prémolo-molaires, à tendance verticale, le plan occlusal incisif se pervertit irréversiblement ; une dysfonction buccale s'organise. Fantaisies occlusales tangibles d'autant que les 15 heures de mastication, une norme chez le cheval dans les conditions de vie naturelle [2], sont réduites à 4 ou 5 heures chez le cheval mis en écurie. Un paramètre qui ne peut demeurer sans occasionner des restrictions structurelles sur l'appareil manducateur, particulièrement sur des arcades ou les dents sont à pousse et usure continue. De plus, beaucoup de chevaux n'ont pas une concordance intermaxillaire favorable à de bonnes retrouvailles et de petites mandibules accompagnent mal des maxillaires trop épanouies et inversement : mélange des races ? D'autre part, pour assurer l'unilatéralité de ses cycles masticatoires, le choix du cheval est fortement orienté vers un côté préférentiel. Les puissances musculaires élévatrices de la mandibule et leurs directions, nécessairement différentes à droite et à gauche, le renforce ou/et le justifie. La prévalence d'accroitre une asymétrie occlusale prémolo-molaire, de prévisible devient inévitable. Une autre observation comportementale montre que les chevaux mangent, dans la nature, la tête basse en marchant au fil des bouchées d'herbe, au pas, dont les temps sont décomposés tant leurs lenteurs est conséquente. Si le fonctionnement dynamique de l'appareil manducateur est programmé pour se dynamiser à l'arrêt ou au pas lent, hors de ces allures et sans présence du bol alimentaire, une dynamique mandibulaire est contre nature donc irrationnelle pendant le trot et le galop. En équitation, la bouche est mobilisée pendant ces allures. Toutes ces observations accompagnées de leurs problématiques expliquent pourquoi chez le cheval en captivité l'occlusion n'est plus celle qui, génétiquement programmée, se serait articulée idéalement avec son système musculo-tendineux et squelettique, mais celle qui en s'adaptant est devenue opportuniste et de convenance, pourquoi il est constaté autant d'asymétries morphologiques au niveau des arcades et des dents chez un même cheval et ce dans les 3 sens de l'espace : Transversalement, les prémolo-molaires supérieures sont souvent dans des excès de recouvrements différents à droite et à gauche, accompagnés d'usures incisives souvent différenciées d'un côté par rapport à l'autre, aggravées par l'âge, des distorsions du plan incisif (photo 1). Sagittalement, la mandibule est souvent reculée par rapport au maxillaire ou inversement. Les retentissements incisifs plus ou moins sévères peuvent aller jusqu'à la perte des contacts incisifs. Dans le sens de la hauteur, il n'est pas fantaisiste de penser que des aberrations existent compte tenu des temps de mastication minorés sur des dents dont la pousse continue est insuffisamment compensée. De même au niveau des dents : .... Suite sur ce lien pour les abonnés aux sites : Allégeoir, ouverture buccale et fréquence cardiaque (AS) Et oui, désolé, pour vivre l'ostéo4pattes a besoin de l'énergie de tous y compris financière, c'est grâce à cela que l'ostéo4pattes fête ces douze ans cette année, aussi, pour lire ce que le réseau a produit, nous vous demandons de participer... S'abonner à la revue simplement (Pour la lire sur le net mais ne permet pas de lire les archives internet) ou aux sites de l'ostéo4pattes (minimum abonné de soutien) et l'accès à toutes les archives est libre : S'abonner Sommaire de ce numéro : N°45ABC (63) - été 2017
  • Vision Ostéopathique de l'Insuffisance Respiratoire (Rés)

    19 septembre, par Caroline Schlecht
    « Soigner c'est écouter ce que le malade cherche à dire avec son corps. » Dominique GINIAUX Introduction Parmi les espèces domestiques, le cheval peut être considéré comme un athlète destiné à la compétition. Il est donc fondamental que toutes ses fonctions soient intègres, que ses différents systèmes soient fonctionnels et que l'homéostasie de son corps soit respectée. C'est pour cela qu'une insuffisance respiratoire, même légère, a rapidement des conséquences graves sur le plan des performances et de la santé. Les maladies respiratoires ont longtemps été mal appréhendées car le matériel technique pour investiguer l'appareil broncho-pulmonaire est de découverte relativement récente comparativement à l'investigation d'autres systèmes comme le système musculo-squelettique. Cette lacune est bien comblée depuis quelques années, de nombreux chercheurs ayant adapté des techniques d'explorations respiratoires de la médecine humaine à la médecine équine. L'insuffisance respiratoire se manifeste cliniquement par une dyspnée souvent liée à l'effort. Elle peut apparaître progressivement de manière permanente y compris au repos. Les maladies respiratoires susceptibles de provoquer une insuffisance respiratoire chronique sont particulièrement nombreuses et fréquentes chez le cheval : la bronchite, l'emphysème pulmonaire, la pneumonie, etc. Les maladies respiratoires ont depuis longtemps occupé une place importante dans la pathologie équine. Elle semble connaître un regain d'actualité en raison du nombre croissant de chevaux atteints dont leur entretien quelquefois précaire favorise l'apparition de phénomènes allergiques d'une part, ainsi que l'augmentation de pollutions dues à l'évolution de la société d'autre part. Propositions de méthodes de traitement Traitement par le diaphragme Le diaphragme a un rôle prépondérant lors de la respiration. L'insuffisance respiratoire peut s'améliorer en intervenant directement par le diaphragme, en passant de manière tissulaire sur ses insertions musculaires. Cette méthode a pour avantage de détendre, rééduquer, resynchroniser les corps musculaires du diaphragme sur ses insertions respectives. De plus, la libération des tissus musculaires devrait rétablir du mouvement sur les articulations concernées qui souffrent des conséquences de la lésion. Lors d'une séance ostéopathique sur un cheval insuffisant respiratoire, nous pouvons accompagner le diaphragme, lors de la respiration, en travaillant avec nos mains sur ses points d'insertions lombaires et sur le processus xiphoïde, en vérifiant que le mouvement soit régulier et symétrique lors de l'inspiration et de l'expiration. Nous pourrons aussi prendre le diaphragme au niveau de ses insertions costales sur les deux cotés et aider à l'expansion et à la fermeture de la cavité thoracique lors des mouvements respiratoires. Une fois que toutes ces étapes ont été réalisées et que l'on trouve le mouvement du diaphragme régulier et symétrique, nous pouvons utiliser la méthode de la respiration forcée qui est particulièrement efficace pour traiter le diaphragme. Cette méthode va permettre de retendre le centre tendineux du diaphragme en amplifiant la traction des corps musculaires sur lui. La succession des ces techniques va permettre à l'ostéopathe de maîtriser la progression de l'évolution de l'amplitude respiratoire dans le respect des tissus et de l'individu. Traitement par les poumons. Lors d'une séance d'ostéopathie sur un cheval insuffisant respiratoire, nous pouvons intervenir en direct sur les poumons. Cette intervention permet de libérer tissulairement les poumons en aidant les mouvements d'inspiration et d'expiration qui sont souvent difficiles. On placera nos mains en direct sur les poumons et nous travaillerons en tissulaire sur la zone pour lever les adhérences qu'il est possible de trouver et redonner de l'élasticité aux poumons et à ses structures. Traitement sur les zones « clés » Sur le corps du cheval, certaines zones sont représentatives de problèmes respiratoires, notamment ... Suite sur ce lien pour les abonnés aux sites : Vision Ostéopathique de l'Insuffisance Respiratoire (AS) Et oui, désolé, pour vivre l'ostéo4pattes a besoin de l'énergie de tous (structure coopérative) y compris financière, c'est grâce à cela que l'ostéo4pattes fête ces douze ans cette année, aussi, pour lire ce que le réseau a produit, nous vous demandons de participer... S'abonner à la revue simplement (Pour la lire sur le net mais ne permet pas de lire les archives internet) ou aux sites de l'ostéo4pattes (minimum abonné de soutien) et l'accès à toutes les archives est libre : S'abonner Sommaire de ce numéro : N°45ABC (63) - été 2017
  • Le monocorde Humain (rés)

    19 septembre, par Antonio Ruiz De Azua Mercadal
    « Vidons-nous, soyons roseaux, harpes, membranes, conques résonnantes, devenons instruments pour que la Musique coule à travers nous, car nous tous, absolument tous nous « sommes des musiciens » et nous avons une inimitable mélodie à offrir ».(1) L'homme primitif découvrit que en lâchant la corde de son arc de chasse, il se produisait un son. Il ne tarda pas à améliorer ce son en ajoutant à l'extrémité de l'arc une calebasse creuse ou la carapace d'une tortue. Il créa ainsi un instrument musical à corde très simple. Nous décrirons dans cet article quelques analogies entre la musique, l'harmonie et la mélodie de la guitare et celle de l'être humain. LA MOELLE ÉPINIÈRE, UN ÉLÉMENT STRUCTUREL ET MÉCANIQUE La sélection naturelle facilite que les gènes des organismes avec un meilleur rendement énergétique se transmettent aux futures générations. A cause de cela les individus dont les tissus et organes réalisent simultanément le plus grand nombre de fonctions biologiques possibles auront la meilleure réussite reproductive. Par exemple, les os des extrémités inférieures sont en même temps des éléments mécaniques de la marche, organes qui forment des érythrocytes et réservoir du calcium nécessaire à la vie. La structure du système nerveux central (SNC) ne peut pas être une exception à cette règle. Jusqu'à présent on décrivait la moelle épinière comme une structure anatomique formée de neurones et d'autres cellules d'origine ectodermique dont la fonction principale était la production, transmission et intégration des impulsions nerveuses. Dès la découverte de l'existence de la force de traction médullaire (FTM) nous ajoutons à ces fonctions de la moelle celle d'être aussi par elle-même un élément anatomique, structurel et mécanique. Les deux hémisphères cérébraux, le tronc cérébral, le cervelet, la moelle et le filum terminale constituent une unité très compacte. Cette unité a une tension à l'intérieur, la FTM, qui se transmet depuis ses ancrages, dans le périoste à l'intérieur du crâne (dure-mère), jusqu'à l'insertion du filum terminale dans le sacrum. Elle est l'un des éléments structurels les plus longs du corps humain. De nombreux auteurs ont décrit d'autres forces qui agissent sur l'axe longitudinal du corps humain. Parmi celles-ci, nous avons les tensions fasciales et celles de la peau, celles des chaînes musculaires (spécialement la postérieure), les tensions dues aux liens ostéo-ligamentaires du rachis et celles de la dure-mère. Aucune de ces forces ne prédomine sur les autres puisque elles se complètent toutes et ont une action à l'unisson. Actuellement, dans les traitements ostéopathiques, chaque élément est traité séparément, les chaînes musculaires et les articulations sont traitées avec des techniques articulaires, la dure-mère par des techniques cranio-sacrées, ... etc. Dans cet article, nous nous centrerons principalement sur la tension propre à la moelle épinière, la FTM, nous renvoyons le lecteur intéressé aux nombreux traités qui décrivent les autres. Une augmentation de la FTM au-dessus des valeurs normales a des conséquences cliniques sur la structure du rachis et sur la physiologie nerveuse (2). LE SYSTÈME CRANE-SACRUM ET SA RESSEMBLANCE AVEC LA GUITARE CLASSIQUE ESPAGNOLE On peut établir l'analogie entre l'ensemble du neuro-axe (cerveau – moelle épinière – filum terminale) à l'intérieur du neuro-rachis (colonne vertébrale) de l'être humain avec un instrument musical à corde, le monocorde (« instrument ancien à table harmonique, comme la guitare, et à une seule corde ») (3). Une des versions modernes de l'ancien monocorde est la guitare classique espagnole à six cordes. Figure nº 1. Le divin Monocorde. Schéma de Robert Fludd XVII siècle (33). La corde de la guitare, depuis son insertion dans la cheville, suit un chemin libre jusqu'à l'ancrage sur la table d'harmonie. Ceci nous rappelle les insertions de la masse de l'encéphale à l'intérieur du crâne et le parcours libre de la moelle à l'intérieur du canal vertébral jusqu'à son insertion dans le sacrum au moyen d'une « corde » tendue, le filum terminale. Dans les traités classiques d'anatomie, la moelle est représentée centrée à l'intérieur du canal rachidien et équidistante du pourtour osseux vertébral et de la dure-mère. Ces dessins ont été faits à partir d'études anatomiques sur des cadavres et ils ont conditionné notre façon de voir et comprendre la physiologie et l'anatomie du rachis. Sur les projections sagittales des IRM de la colonne vertébrale in vivo, la moelle peut ne pas être centrée à l'intérieur du canal rachidien, mais elle suit le chemin le plus droit entre les deux extrémités des courbures. Cet ensemble nous rappelle la corde d'un arc de chasse et celles des instruments primitifs à corde. Ainsi, dans la courbure lombaire, la moelle entre en contact avec la partie postérieure des vertèbres (arcs vertébraux), tandis que dans la région dorsale elle touche la partie antérieure (les corps vertébraux). La dure-mère suit les courbures de la colonne, ce qui nous montre qu'elle est plus détendue que la moelle. L'ANATOMIE DU MONOCORDE HUMAIN Nous allons décrire, dans le sens descendant, les éléments de la guitare classique espagnole et ses équivalents dans le corps humain. La terminologie est celle utilisée par Gabriel Rosales dans son œuvre sur la guitare classique espagnole (4) (5). Figure nº 2. La guitare et le Monocorde humain (A. Ruiz de Azúa & J. Elizalde) Les images numérotées sont expliquées dans le texte. Pour plus de clarté les images 7a et 7b ont été supprimées. La cauda equina, sa ressemblance aux rayons de l´éventail, apparait dans l'image 4 de cet article 1a) Les cordes de la guitare et le réglage de leur tension. Jusqu'à la moitié du XX s. les cordes étaient d'origine animale. Le son de la guitare dépend du degré de tension de ses cordes. On affine la tension en tournant les clés placées à l'une des extrémités de la corde. Quand on percute la corde avec le doigt elle se déforme et elle vibre quand elle retourne à son état originel. Et c'est ce retour qui produit le son. Plus grande est la tension de la corde et plus intense sera la note fondamentale. Les très fortes percussions peuvent produire des vibrations si fortes qu'elles abîment les cordes. 1b) La moelle épinière et les variations dans la force de traction médullaire (FTM). La moelle a sa propre tension, la force de traction médullaire (FTM) et c'est un élément de cohésion vertébrale à l'intérieur du canal vertébral. La FTM se produit par la différence de longueur qu'il y a à partir du troisième mois de développement embryonnaire, entre le neuro-rachis (qui agit comme contenant) et le neuro-axe (qui agit comme contenu) (6). Toutes les situations qui produisent une tension sur cette zone peuvent produire aussi des variations dans la FTM, temporaires ou permanentes. Si certains seuils de tension sont dépassés, il peut apparaître des dysfonctions mécaniques ou fonctionnelles. ..... Suite sur ce lien pour les abonnés aux sites : Le monocorde humain (AS) Et oui, désolé, pour vivre l'ostéo4pattes a besoin de l'énergie de tous y compris financière, c'est grâce à cela que l'ostéo4pattes fête ces douze ans cette année, aussi, pour lire ce que le réseau a produit, nous vous demandons de participer... S'abonner à la revue simplement (Pour la lire sur le net mais ne permet pas de lire les archives internet) ou aux sites de l'ostéo4pattes (minimum abonné de soutien) et l'accès à toutes les archives est libre : S'abonner Sommaire de ce numéro : N°45ABC (63) - été 2017