Vous êtes ici : Accueil > Textes
Publié : 6 janvier 2017

Assiette Sauvage

http://www.assiette-sauvage.org

  • Cueilleur-Culteur N°10/11

    13 décembre, par Thomas Oak — 4 - Notre revue
    Editorial Salut, les lecteurs du cueilleur. Ce numéro est un numéro double ... pas par sa taille mais parce qu'il intègre ma défection d'octobre. En effet pour le numéro 10, chargé par la mise en page de l'autre revue dont je suis le G.O., l'Ostéo4pattes, avec son numéro mensuel, son hors-série et (...)
  • Cultiver L'égopode… Dans son jardin - N°10/11

    12 décembre, par Nathalie Frossard — L'Herbier du Jardin
    Si comme moi, vous avez un potager exposé à l'ombre la moitié de la journée, très humide au printemps et sec en été, il y a de fortes chances que vous réussissiez la culture de l'égopode podagraire, appelé populairement Herbe aux goutteux depuis le Moyen-Age. Utilisé pour soigner la « goutte » des pieds, (...)
  • Quelle plante avez-vous rencontré en 2018 ? - N°10/11

    11 décembre, par Nathalie Frossard, Thomas Oak — L'herbier Sauvage
    Rencontres : Quand Nathalie a envoyé ce petit texte j'ai fait passer un mail pour demander sur le réseau si chacun pouvait raconter sa rencontre de l'année... silence radio. Et encore une fois je me heurte comme avec l'ostéo4pattes à une inertie fatale. Au delà des encouragements pour un projet (...)
  • Le millefeuille (Achillea millefolium) - N°10/11

    11 décembre, par François Couplan — 2 - Recettes : Salade, etc.
    Des feuilles finement découpées Il est fréquent de marcher dans les prairies sur d'innombrables feuilles vertes un peu vaporeuses tant les segments qui les composent sont fins. Ce sont les rosettes de l'achillée millefeuille, qui se mêlent à l'herbe des prés. Elles méritent qu'on se penche pour en (...)
  • L'oseille des prés - N°10/11

    10 décembre, par François Couplan — 2 - Recettes : Salade, etc.
    Une saveur qui ne laisse pas de doute Dans les prés et les pâturages se rencontrent parfois des touffes de feuilles charnues et luisantes, munies d'un long pétiole et de deux oreillettes pointues caractéristiques. C'est l'oseille des prés. Pour l'identifier de façon certaine, il suffit de la goûter (...)
  • Livre : Plantes sauvages comestibles - N°10/11

    9 décembre, par François Couplan — Livres à déguster
    Les plantes sauvages nous entourent et certaines s'invitent même dans les jardins. La bonne nouvelle ? Nombre d'entre elles sont comestibles ! Elles peuvent être cuisinées de multiples façons pour confectionner des plats originaux, savoureux et économiques ! Trés riches en nutriments, les plantes (...)
  • L'électroculture ? - N°10/11

    7 décembre, par Thomas Oak — Autour des Plantes
    Quoi qu'est-ce ? De même que je m'étais posé la question de savoir pourquoi après une petite pluie d'été les plantes faisaient la tête et que la réponse évidente était que les pluies contiennent du glyphosate et autres joyeusetés et d'autant plus concentré que la pluie est faible ... De même, je me suis (...)
  • Les plantes de la fortune - N°10/11

    4 décembre, par Tony Goupil — Autour des Plantes
    Il existe beaucoup de plantes qui ressemblent, de par la forme de leurs fleurs, de leurs feuilles, ou de leurs fruits à des animaux, des parties ou organes du corps humain. De ce fait leurs noms vernaculaires sont souvent un témoignage de cette ressemblance. Ce lien se manifeste également dans les (...)
  • Stage de « gastronomie sauvage » en Corse

    16 novembre, par François Couplan — 7 - Evènements/Agenda
    François Couplan et Keiko Imamura organisent un stage de « gastronomie sauvage » en Corse du lundi 29 avril au samedi 4 mai 2019. Il aura lieu à Vico au nord d'Ajaccio, dans un lieu paisible et superbement situé entre mer et montagne. Nous irons explorer chaque jour les côtes sableuses ou rocheuses (...)
  • Cueilleur-Culteur N°9

    10 septembre, par Thomas Oak — 4 - Notre revue
    Editorial N°9 Enfant, pour moi les plantes sauvages c'était ces adventices que je devais sarcler, sarcler, sarcler, chaque fois que je n'avais pas été sage. Des punitions interminables … Thomas Oak m'a fait voir les choses bien autrement. Quand j'ai lu le premier numéro du Cueilleur-Culteur, en (...)